fbpx

Les rénovations du grenier se préparent et votre décision suivant concerne le revêtement de sol ?
Voici quelques conseils utiles pour choisir le bon revêtement ! Celui qui convient à votre grenier mais aussi à sa future fonction et ses futurs occupants…
     


Commençons par les paramètres techniques :
Selon le support, tous les revêtements ne peuvent pas être installés au grenier. En effet, dans la plupart des cas, le grenier est délimité par un plancher bois, rare sont les maisons possédant une dalle de béton au dernier étage.
Néanmoins, si vous avez cette chance, très peu de contraintes bloqueront vos choix. Carrelages, résines, parquets, moquette, liège,… Votre dalle supportera tout. Reste à vérifier l’état de celle-ci. Des désagréments liés au niveau peuvent gêner la pose de certains revêtements…

Pour ce qui est du support en plancher bois, il faudra oublier les revêtements de type “rigides”. En effet, en plus du problème de poids, les deux matériaux vivent différemment. Vous pourriez voir apparaître des fissures dans votre beau Mortex ou votre carrelage…  Dirigez plutôt vos recherches vers les catégories “semi-rigides” ou “souples”.
La première concerne les parquets, la deuxième reprend les tapis, vinyl, PVC, liège,…

Pour le côté esthétique de la pose, il existe une multitude de variantes ! En voici quelques unes :
                      
La pose droite                           La pose en diagonale               La pose en chevrons

                      
La pose en point de Hongrie    La pose avec joints en croix      La pose en tapis
                      
La pose en damier                    La pose en cabochons             La pose ne joints contrariés

Pour ce qui est de la technique de pose, elle dépend surtout du support. La meilleure idée est alors de faire appel à un professionnel !
Mais, pour savoir de quoi il en retourne, voici quelques informations de base :

Le parquet flottant se compose de 3 couches distinctes de bois, collées les unes sur les autres. La pose dite flottante signifie que les revêtements ne sont pas fixés au sol. Cependant, les lames de parquet ou de stratifié sont assemblées entre elles soit par rainures et languettes traditionnelles encollées soit par un assemblage mécanique. Une structure ressemblant à celle d’un gitage est donc construite pour recevoir le parquet.

La pose d’un parquet collé nécessite un support être plan, sec et normalement poreux. Deux systèmes de pose collée sont possibles : la pose collée en plein et la pose collée au cordon. Les deux techniques se valent tant qu’on respecte les préconisations en dose et qualité de colle.


Le truc en plus :
Un matériau innovant, le CORETec ! Plus d’infos par ici :
https://www.batibois-alsace.com/le-coretec-un-sol-innovant-et-revolutionnaire/


Quelques idées innovantes en matière de revêtements…